jetski

Le CCSN prit forme en 1991 pour améliorer les communications sur des questions de sécurité nautique entre, d’une part, les ministères et les organismes gouvernementaux offrant des services dans l’intérêt des plaisanciers et, d’autre part, des entreprises et organisations privées du domaine de la plaisance. Ainsi, au début des années 90, différents problèmes relatifs à la réglementation furent abordés. L’un des points principaux, c’était les sortes de gilets de sauvetage et leurs couleurs, ce qui mena à des VFI plus confortables et acceptables.

Des rencontres annuelles eurent lieu, qui évoluèrent en débats éducatifs sur la sécurité nautique. En 1998, ces rencontres devinrent la Conférence annuelle (ultérieurement le Symposium) avec des séminaires et des débats sur des questions d'actualité. Le Symposium se déplace chaque année à une nouvelle destination canadienne afin de stimuler la participation de toutes les régions.

Aussi, le CCSN mit en commun des dépliants de sécurité, recueillis parmi ses membres, pour les distribuer ensemble au début de la saison de plaisance.

En 1997, les Prix canadiens de la sécurité nautique (aussi connus par leur acronyme anglais « CASBA ») virent le jour afin d’intensifier la publicité sur la sécurité nautique par l’entremise des médias. Depuis, l’événement a lieu chaque année à l’occasion du premier dimanche du Salon nautique international de Toronto, un moment opportun en raison de la présence au Salon de nombreux chefs de file du nautisme.

En 2000, la structure d'adhésion fut modifiée pour permettre l'adhésion de particuliers tandis qu’une catégorie de membres sans droit de vote fut instituée pour accueillir des individus qui appartiennent à une organisation membre.

En 2001, le CCSN commanda l'étude Flottera-t-il? pour examiner la pertinence du port obligatoire d’un VFI. Cette étude a permis de lancer un important débat sur le port obligatoire des VFI au Canada.

En 2003, le CCSN se mit à officialiser les événements annuels de lancement de la saison et il obtint du financement du Bureau de la sécurité nautique.

En 2005, ce lancement annuel de saison prit sa forme actuelle, la Semaine de la sécurité nautique (SSN), avec considérablement de matériel de sécurité nautique préparé pour distribution électronique par l’entremise des médias canadiens qui le diffuse au grand public. Deux ans plus tard, le National Safe Boating Council (Conseil national de la sécurité nautique des É–U) décida d'introduire un programme semblable aux États-Unis. Les deux organisations utilisèrent alors le nom de campagne de Semaine de la sécurité nautique de l’Amérique du Nord.

Le financement de la SSN provient en partie du Programme de contributions par catégorie pour la sécurité nautique de Transports Canada de pair avec des contributions d’autres organisations ainsi qu’avec un taux considérable de contribution bénévole. Notamment, MADD Canada et la BC Marine Trades Association (l’association colombo-britannique des métiers de la mer) ont offert un appui considérable à la campagne au fil des années précédentes. En 2010 s’est ajoutée à la SSN la campagne du port de gilets de sauvetage Ready Set Inflate (À vos marques, Prêts, Gonflez!). Elle s’avère une tentative de record mondial pour le gonflage de gilets de sauvetage gonflables et elle s’inscrit comme accroche solide pour impliquer les médias à promouvoir le port du gilet de sauvetage.

En sus de la Semaine de la sécurité nautique, le CCSN s’active dans de nombreux autres volets de rayonnement de la sécurité nautique. Depuis 2007, le CCSN a ainsi fait la promotion de la prise de conscience des eaux froides, et ce, par l’entremise de deux importants programmes : Cold Water Boot Camp (Camp d’entraînement en eaux froides) et, plus récemment, Beyond Cold Water Boot Camp (Au-delà du camp d’entraînement en eaux froides). Ces deux programmes éduquent le public canadien et les premiers répondants au sujet des risques que représente l’immersion en eaux froides et ils fournissent d’importants renseignements sur le sauvetage et sur le réchauffement des victimes d’hypothermie.

En 2010, le CCSN lançait PlaisancierAverti.ca, un site Web dynamique pour les instructeurs, les médias et le grand public. Il est rapidement en voie de devenir « la place où cliquent les plaisanciers » pour l’obtention de toutes sortes de renseignements sur le nautisme sécuritaire et responsable. Tant PlaisancierAverti.ca que les programmes sur les eaux froides sont soutenus par le Fonds des nouvelles initiatives (FNI) du Secrétariat national Recherche et sauvetage.

 

Les 5 étapes clés à la sécurité nautique

5 steps lifejacket

Portez votre gilet de sauvetage

Selon la loi, vous devez avoir un gilet de sauvetage à bord pour chaque passager, d'une taille appropriée à chacun, mais il ne suffit pas de l'avoir à bord: PORTEZ-LE!

5 steps lifejacket

Navigation et sobriété

La navigation sous l’influence de l’alcool, de drogues récréatives ou de narcotiques sous prescription est illégale, irresponsable et peut même être mortelle. N’en faites pas usage tant que vous n’êtes pas de retour au quai.

5 steps lifejacket

Suivez une cours de navigation

La date finale pour obtenir votre carte de conducteur d'embarcation de plaisance est le 15 septembre 2009. Obtenez la vôtre avant la date limite!

5 steps lifejacket

Soyez prêt

Assurez-vous que votre bateau ait tous les équipments de sécurité exigés et assez d'essence. En outre, soyez certain que le temps qu'il fait est approprié aux capacités de votre embarcation.

5 steps lifejacket

Les risques de l'eau froide

L'eau froide pose un resque considérable. Apprenez à vous protéger.